André-Marie de Chénier

Wikipediya ra ensiklopediya xosere
Tılo bê pusula Tılo bê Geyrayışi
André-Marie de Chénier
Beaux-Arts de Carcassonne - Portrait d'André Chénier - Suvée - Joconde04400001220.jpg
Melumato şexsi
Dewlete Fransa
Cayê biyayışi Estanbol
Cınsiyet Camêrd (d)
Biyayış 30 Tişrino Verên 1762
Merdış 25 Temuz 1794(Picpus Cemetery (d) de kewto ra)
Cayê merdışi Paris(Giyotin ra merd)
Terbiyet University of Paris (1896-1968) (d)
Gure Şair u nuştekar
Pi Louis de Chénier (d)
Ma Elisabeth Santi Lomaca (d)
Zıwanê musnayışi Fransızki

André-Marie de Chénier, yew nuştekaro Fransız biyo. Gırdiya xo de şiyo Fransa, eslê cı zi Fransızo. Ma u piyê xo İstanbul ra şiyê Paris.

Bibliyografiye[bıvurne | çımey bıvurnê]

  • Les Bucoliques, publication posthume (1819)
  • À Abel (Élégies)
  • À Charlotte Corday (Hymnes et Odes)
  • À compter nos brebis je remplace ma mère (Poésies Antiques)
  • À de Pange aîné (Épîtres)
  • À de Pange (Élégies)
  • À Fanny (I) (Élégies)
  • À Fanny (II) (Élégies)
  • À Fanny (III) (Élégies)
  • À Fanny malade (Élégies)
  • A l’hirondelle (Poésies Antiques)
  • A la France (Hymnes et Odes)
  • Ah! je les reconnais, et mon cœur se réveille (Élégies)
  • Ah! portons dans les bois ma triste inquiétude (Élégies)
  • Ah! prends un cœur humain, laboureur trop avide (Poésies Antiques)
  • Amymone (Poésies Antiques)
  • Art d’aimer, fragment III (Poèmes)
  • Art d’aimer, fragment II (Poèmes)
  • Art d’aimer, fragment VIII (Poèmes)
  • Art d’aimer, fragment VI (Poèmes)
  • Au chevalier de Pange (Elégies)
  • Aux frères de Pange (Elégies)
  • Bacchus (Poésies Antiques)
  • Bel astre de Vénus... (Poésies Antiques)
  • Chrysé (Poésies Antiques)
  • Comme un dernier rayon, comme un dernier zéphyr (Dernières poésies)
  • Épilogue (Poésies Antiques)
  • Euphrosyne (Poésies Antiques)
  • Fille du vieux pasteur, qui d’une main agile (Poésies Antiques)
  • Hercule (Poésies Antiques)
  • Hylas (Poésies Antiques)
  • Il n’est donc plus d’espoir, et ma plainte perdue (Élégies)
  • Il n’est que d’être roi pour être heureux au monde (Élégies)
  • J’étais un faible enfant qu’elle était grande et belle (Poésies Antiques)
  • Je sais, quand le midi leur fait désirer l’ombre (Poésies Antiques)
  • Jeune fille, ton cœur avec nous veut se taire (Élégies)
  • L’Amérique (Poèmes)
  • L’amour endormi (Poésies Antiques)
  • L’amour et le berger (Poésies Antiques)
  • L’amour laboureur (Poésies Antiques)
  • L’art, des transports de l’âme est un faible interprète (Élégies)
  • La jeune captive (Dernières poésies)
  • La jeune L
  • La jeune tarentine
  • Tout hommes a ses douleurs . Mais aux yeux de ses frères ( Élégies)

Teber de[bıvurne | çımey bıvurnê]